Bofferding

Bofferding depuis 1764
Bookmark and Share

HISTORIQUE DE LA BRASSERIE

Brasserie Bofferding
 
  • 1764

    Fondation de la Brasserie Funck-Bricher à Luxembourg

  • 1842

    Fondation de la Brasserie Bofferding par Jean-Baptiste Bofferding

  • 1851

    Installation du premier équipement industriel de fabrication de bière

  • 1856

    La production de la Brasserie Bofferding atteint 16.000 hectolitres de bière

  • 1927-1930

    Installation d’une nouvelle salle de brassage de la bière et d’un équipement réfrigérant pour la fabrication de glace

  • 1948-1950

    Remplacement des fûts en bois par des fûts de bière en aluminium

  • 1974

    Automatisation de processus de fabrication de la bière : salles de brassage, de filtrage, de soutirage et de la bouteillerie

  • 1975

    Naissance de la Brasserie Nationale, issue de la fusion des Brasseries Funck-Bricher (fondée en 1764) et Bofferding (fondée en 1842)

  • 1988

    Modernisation du processus de fabrication de la bière : Installation d’un système de chauffage à gaz et d’une chaudière à vapeur

  • 1990

    Inauguration de 5 nouveaux réservoirs de fermentation et de garde ayant une capacité totale de 458.000 litres de bière

  • 1993

    Mise en service d’une nouvelle salle pour le brassage de la bière

  • 1995

    La Brasserie Nationale reçoit le « Grand Prix DLG 1995 » (plus haute distinction pour une brasserie). Les contrôles de la DLG portent sur la qualité de la bière, les méthodes de production, les caractéristiques gustatives, etc

  • Janvier 2000

    Bofferding innove pour l'environnement et inaugure un nouveau procédé de nettoyage des cuves de fermentation : le C.I.P. (Cleaning In Place). Il permet de réduire la consommation d’eau par rapport à un nettoyage classique de près de 70%, et les produits de nettoyage de 50%

  • Novembre 2000

    Amélioration du processus de fabrication de la bière avec "Merlin". Cet investissement, réalisé dans sa salle de brassage, permet de maîtriser parfaitement la cuisson de moût et de réduire ses besoins énergétiques tout en renforçant la qualité de la bière.

  • 2001

    Visite de la brasserie Bofferding : Mise en place du circuit de visite, véritable spectacle interactif faisant appel à des technologies audiovisuelles de pointe

  • 2001

    La Brasserie Nationale reçoit à nouveau le « Grand Prix DLG », récompense déjà attribuée en 1995 pour la qualité de sa bière

  • 2002

    La FEDIL décerne le Prix de l’Environnement pour l’Industrie à la Brasserie Nationale pour « Merlin ». Ce prix récompense les efforts réalisés dans le domaine de la protection de l’environnement. Pour les mêmes raisons, la Commission Européenne décernera le Prix Européen de l’Environnement à la Brasserie Nationale

  • 2004

    La brasserie Bofferding s'engage dans la réduction de son impact sur l'environnement. La brasserie a acquis une nouvelle installation frigorifique pour la production des besoins en froid. Elle réduit la quantité de gaz réfrigérant utilisé d’environ 95% par rapport aux anciennes installations et réduit les besoins énergétiques de 30%

  • 2005

    Agrandissement de la brasserie Bofferding avec l'inauguration du nouveau hall de soutirage (12 millions d’euros d’investissements)

  • 2006

    Inauguration du nouveau laboratoire : le contrôle-qualité vise à analyser toutes les étapes de la production de la bière Bofferding afin de garantir la parfaite qualité du produit

  • 2007

    La brasserie Bofferding signe un accord d'exportation de ses bières avec le groupe chinois King Mang

  • 2009

    La brasserie Bofferding modernise ses installations en approvisionnement des eaux de brassage et inaugure huit nouvelles cuves.

 
Facebook